lundi 25 août 2014

Trois mille cheveux de travers (préparent la rentrée)

//Bol dragon et petite surprise à Petite Nature//
Après un baltic road trip palpitant que je raconterai bientôt (enfin, je l'aurais déjà écrit si je n'avais pas été perturbée par le visionnage des Revenants un siècle après tout le monde. J'avoue que la présence de Céline Sallette en a largement scellé mon addiction et je suis même obligée d'avouer que malgré le milliard de trucs énervants du scénario et de la mise en scène, je suis très impatiente de connaître la suite), je partageai avec G. quelques jours de vacance(s) à la maison, avant la vraie rentrée. C'est quelque chose d'assez délicieux que de continuer  encore un peu à s'octroyer un petit-déjeuner ensemble, assis autour d'une table où s'étalent les tartines, le beurrier japonais et la confiture italienne, mon chocolat, son café et un jus d'oranges pressées, plutôt que d'avaler nos breuvages matinaux brûlants pieds nus sur les tomettes de la cuisine.
L'autre petit luxe ultime, outre celui de lire un roman victorien sous les draps en lin, fenêtre grande ouverte sur les balcons déserts des voisins, fut aussi de se retrouver pour déjeuner (activité habituellement réservée aux midis dominicaux) et j'ai bien aimé quand il a proposé vendredi dernier "Tu m'emmènes à Petite Nature ?"
Une nouvelle fois, tout était délicieux. On a trinqué autour de petits verres de jus orange-fraise-pastèque-menthe, il y avait des numéros de Vertigo à feuilleter et figurez-vous que la bande-son comportait la chanson qui a déclenché toute cette histoire de filles face B. Comme je commence un peu à connaître les responsables de la programmation musicale, je peux vous dire que finalement, j'aime bien aussi être une fille face A !
J'éprouve une certaine affection pour les dernières semaines de l'été, quand on est plein d'envies et d'inspiration, que le souvenir des vacances est encore vif et qu'on guette avec impatience les petits enthousiasmes de l'automne à venir, les nouveaux films, les nouveaux romans, les nouveaux élans comme autant de promesses intimes.

Libellés : , ,

7 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bonjour,

Comme personne ne le fait, je me lance : quel est ce titre qui a déclenché l'histoire de fille face B ? Comme, grâce à vous, j'ai découvert "Daydreaming" ( j'ai réservé le CD de Dark Dark Dark à la médiathèque, je l'attends) je voudrais continuer à découvrir d'autres chansons...
J'ai lu votre courrier aux Cahiers, il m'a beaucoup émue.

Profitez bien s'il vous reste encore quelques jours...
Léonie

25 août 2014 06:34  
Anonymous Ann ie said...

C'est drôle, j'ai moi aussi dévoré Les Revenants il y a quelques semaines de cela, ravie de voir que je ne suis pas la dernière sur le coup pour une fois! (il y a eu beaucoup de repas muffinburgers et pizzas maison pour l'occasion).
Les petits luxes du quotidien sont à chérir, chez moi les déjeuners à la maison à deux se font tous les jours - sauf si l'on décide d'aller au pub, ce qui est tout aussi délicieux - et je ne cesse de me rappeler la chance que j'ai (surtout si je me souviens des déjeuners parisiens, trop courts et trop souvent, à même le bureau, berk!)
Les derniers jours de vacances sont tout aussi précieux, profitez bien! J'ai hâte de découvrir vos nouvelles lectures, nos nouvelles inspiration, vos prochaines lignes. C'est toujours un plaisir de vous lire Patoumi!

Ann

25 août 2014 11:31  
Anonymous Marie said...

Merci d'écrire si bien cette fin d'été, c'est bon à lire, de penser à ces journées particulières... (Ici, la joie de sentir que la thèse est vraiment en train de se finir, quelques semaines à rester concentrée, puis... On verra. Et c'est bon !)

25 août 2014 12:18  
Anonymous Eloustic said...

C'est amusant, j'ai voulu regarder Les Revenants mais pour Clotilde Hesme (en revanche, c'est à cause de Céline Sallette dirigée par Bonello que j'ai hâte de voir Saint Laurent).
Les dernières semaines de l'été, c'est un peu une saison en soi, et vous l'exprimez parfaitement!

25 août 2014 19:02  
Blogger Cléo said...

Un mardi ou un samedi à Paris fait-il partie des enthousiasmes de l'automne ? A très vite.

25 août 2014 22:15  
Blogger patoumi said...

Léonie: merci pour les Cahiers, ça me touche beaucoup!
Je suis contente pour Dark Dark Dark, je les ai vus deux fois en concert dans des salles minuscules et la chanteuse est charmante, hyper simple et humble derrière son piano.
Alors pour la chanson qui est à l'origine des filles face B, c'est Yet again des Grizzly Bear (tellement face A ! dirait G.). Ecoutez: https://www.youtube.com/watch?v=bteY_fs3Y18. L'album passait à Petite Nature, j'aime bien (surtout la dernière chanson. Ah, plus face B déjà, a dit G.)

Ann: comme je suis incapable de manger en regardant un film ou une série, nous avons passé plusieurs moitié de nuits à regarder Les revenants (après le dîner donc).
Pendant plusieurs années, je déjeunais très souvent à la maison avec G. (et je cuisinais en plus !), je ne me rendais pas compte de la chance que c'était !

Marie: c'est un tellement bon moment quand on sent que c'est presque la fin (et en même temps, j'en étais à regretter les longs moments d'écriture solitaire et nocturne de quelque chose dont je n'étais pas sûre qu'il intéresse quelqu'un d'autre que moi! Là me viennent tout à coup plein de détails idiots de la soutenance: la tenue que je portais et le fait que j'enlève mon cardigan parce que j'avais trop chaud, les gâteaux maison sur les assiettes colorées, la présidente du jury qui demande un verre d'eau gazeuse...)

Eloustic: Clotilde Hesme a un rôle un peu ingrat alors que Céline Sallette traîne sa longue silhouette et sa belle voix grave avec beaucoup de classe !
J'ai essayé de regarder plein de séries mais je les ai toutes trouvées très vite ennuyeuses, sauf cette histoire de Revenants...

Cléo: super projet :)

25 août 2014 23:07  
Anonymous Anonyme said...

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me donner le renseignement demandé.
Grâce à vous, je sors (un peu) de mon trou !

Bonne journée
Léonie

26 août 2014 08:10  

Enregistrer un commentaire

<< Home