lundi 23 juin 2014

Petite Nature


Ce midi, j'ai déjeuné dans un endroit tellement chouette que je n'ai même pas eu à sortir mon roman russe de deux fois mille pages pour me tenir compagnie. Et j'ai eu envie d'en parler aussitôt rentrée.
Ça s'appelle Petite Nature et je trouve ça charmant de transformer une expression malveillante (rapport aux professeurs d'EPS tellement détestés au collège) en une promesse délicate.
Il y a un mur vert menthe, des suspensions scandinaves vintage, des chaises années 50, des coussins dépareillés, des affiches qui parlent de l'été à Copenhague et plein de petites plantes dans des tasses Mobil ou Acapulco, comme à la maison.
Il était difficile de choisir entre le futomaki riz complet-légumes et la tarte carottes-sarrasin alors j'ai opté pour le Bol Dragon, à cause du nom et du souvenir des interminables mercredis matins de l'enfance, doux-amer comme la réglisse, un goût dont je n'arrive pas à dire si je l'aime ou pas. Par contre, le Bol Dragon, qui mêlait joyeusement patate douce rôtie, concombre mariné, carottes râpées, orge perlé, jeunes pousses toutes tendres et cake à la courgette tout moelleux, était ravissant et délicieux, avec plein de petits assaisonnements pimpants sur les légumes. En dessert, il n'y avait plus de brownie mais de toute façon, le fromage blanc à la compote et au granola maison me faisait très envie sur la table d'à côté. A boire, un thé vert trié sur le volet, parfaitement infusé, mais j'avais hésité avec le jus du jour, un mélange de bons fruits bios (ce lundi c'était orange, citron, ananas, banane, framboise et menthe) mixés à la demande. Goûte a dit ma voisine ravie à son amoureux après en avoir siroté une gorgée. Mmmm la menthe, fut la réponse de l'amoureux.
C'était l'heure du rush à mon arrivée mais les deux jeunes femmes qui s'occupent de l'endroit, tablier rose pâle et foulard dans les cheveux à l'appui, ont fait preuve de calme et d'attention pour chacun, ce qui adoucit grandement l'attente.
J'ai eu droit à un petit muffin aux myrtilles et groseilles du jardin pour finir mon thé et je savais déjà que je reviendrai très bientôt, et j'ai presque hâte à cet automne, quand on viendra avec G. se réchauffer les mains autour d'un latte préparé avec le café si particulier d'Hippolyte Courty

Petite Nature, 1 place de la Rotonde à Rennes. C'est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h, et ça me réconcilie un peu avec ma ville endormie...

Libellés : ,

5 Comments:

Anonymous Ann ie said...

Oh ça a l'air en effet charmant comme tout! Cela donne des envies de week-end à Rennes, de crêpes au citron et de muffins myrtilles/groseilles! Merci pour l'adresse Patoumi :)

23 juin 2014 22:09  
Anonymous V. said...

Bonjour Patoumi,
Jusqu'à la fin du billet, j'ai (égoïstement ) espéré que ce lieu était parisien ! Dommage !
Et je suis curieuse de connaître le roman russe que tu evoques...
Bonne journée puis bonnes vacances.

24 juin 2014 08:58  
Anonymous Sylvie said...

Guère épais (non, ça n'est pas de moi) ou la fratrie K ? Sinon, je veux absolument y aller, la prochaine fois.

24 juin 2014 13:29  
Anonymous patoumi said...

Ann ie: oui, c'est un endroit vraiment mimi, tranquille, doux, qui fait du bien partout :)

V.: à Paris, il y a déjà tout ce qu'il faut dans ce genre là :) D'ailleurs c'est un peu mélange de Nanashi et de Bob's Kitchen (sauf que les prix sont beaucoup plus... gentils !
Je lis Guerre et Paix, j'espère que l'ambiance cocktails et dîners mondains des cent premières pages n'est pas fait exprès pour m'appâter !

Sylvie: première option, ça m'occupe de me concentrer sur tous ces prénoms russes, comme ça je ne pense pas au reste (soupir).
Oui, je suis sûre que tu aimerais bien Petite Nature !

24 juin 2014 14:03  
Anonymous Anonyme said...

Ahhhh ton billet m'enthousiasme, j'avais déjà repéré ce petit coin, malheureusement fermé quand je suis dans les parages. Du coup c'est décidé, à la rentrée j'irai chercher mes filles à l'école toute proche et on se fera un goûter splendide!
merci patoumi et bel été à toi!
atlante

23 juillet 2014 14:51  

Enregistrer un commentaire

<< Home